The e-magazine for KNX home & building control

Rapport sur le salon Light + Building 2022 : 3e partie – tendances du marché KNX

Dans ce 3e article de sa série en quatre parties portant sur Light + Building, le plus important salon du monde consacré à l’automatisation des maisons et des bâtiments, Yasmin Hashmi présente un aperçu des principaux acteurs du marché KNX et des tendances qui se dessinent.

Tout au du salon Light + Building 2022, le thème de l’environnement a dominé, et cela était clairement le cas du stand de Schneider Electric. Avec son impressionnant stand neutre en carbone, l’entreprise a vraiment joint le geste à la parole en matière d’efficacité énergétique et de respect de l’environnement. Le stand en question a été construit avec des tapis d’occasion, des palettes réutilisées, des matériaux biodégradables et même des badges de papier à base d’herbes pour le personnel. De plus, l’entreprise recycle du plastique récupéré dans l’océan pour certains de ses interrupteurs et prises. Sur le front KNX, Schneider Electric a lancé son module KNX Hybrid Spacelogic, fournissant une passerelle entre les systèmes KNX et la gamme Schneider Wiser d’appareils Zigbee.

Le stand neutre en carbone de Schneider lors du salon Light + Building 2022.

Schneider Electric faisait également la promotion du nouveau bouton-poussoir System D, KNX qui est très modulaire, prend en charge 16 combinaisons différentes de bouton, et propose un grand choix d’icônes et de finitions.

Konstantin Elstermann, vice-président maison et distribution et e-mobilité pour la zone DACH chez Schneider Electric, fait la démonstration du nouveau System D.

ABB avait également un stand impressionnant basé sur le thème « Objectif : Zéro ». L’entreprise y présentait la maquette d’une usine du futur neutre en carbone, où la production, le stockage et la recharge d’énergie seront basés sur le système de gestion de l’énergie évolutif ABB Ability Optimax, ainsi qu’un impressionnant espace de présentation consacrée à la ville intelligente.

Le stand ABB comprenait un espace de présentation consacrée à la ville intelligente, ainsi qu’une maquette d’une usine du futur neutre en carbone.

Les nouveaux produits KNX de la société comprenaient l’écran tactile ABB SmartTouch dans une version 10″. Proposé en noir et blanc avec un choix de cadres, il offre plus de 450 fonctions, est entièrement personnalisable et peut être intégré à des caméras IP. Un prototype d’une version de 4″ de l’écran tactile ABB RoomTouch avec jusqu’à 12 fonctions était également présenté. Une autre nouveauté proposée par ABB consiste en une gamme complète de produits KNX de contrôle non seulement pour l’éclairage et l’ombrage, mais aussi pour le système CVC, grâce à ClimaECO, qui possède toutes les interfaces requises pour un bâtiment, y compris une interface directe vers la chaudière.

Thomas Kwiaton, responsable du marketing produits pour la technologie des systèmes de construction chez ABB (Busch-Jaeger), aux côtés de l’écran tactile ABB SmartTouch 10″ et du RoomTouch 4″.

KNX dans la E-Haus

Un bel exemple de la manière dont KNX peut être utilisé pour réaliser des économies d’énergie a été présenté à l’E-Haus, un grand stand organisé par la Messe Frankfurt en coopération avec la ZVEH (Association centrale des électriciens allemands).

L’E-Haus est un grand stand organisé par la Messe Frankfurt en coopération avec la ZVEH (Association centrale des électriciens allemands) pour mettre en évidence les dernières technologies en matière de vie intelligente (source de l’image : Messe Frankfurt Exhibition GmBH / Jochen Günter).

Un panneau de démonstration KNX a montré comment, grâce à l’intelligence artificielle, un système de gestion de l’énergie inter-bâtiments relié à un compteur intelligent peut décider s’il est moins cher d’utiliser l’électricité du réseau ou bien le stockage de la batterie chargée par l’électricité photovoltaïque autoproduite pour des applications telles que l’éclairage, le chauffage ou la recharge des véhicules électriques.

Le panneau de démonstration KNX montrant l’utilisation efficace de l’électricité photovoltaïque autoproduite.

Dans une autre partie de l’E-haus se trouvait une zone de démonstration HEMS (Home Energy Management Systems), montrant des appareils réels gérés par la visualisation de la passerelle multiprotocole Eisbaer d’Alexander Maier, permettant de mélanger KNX avec d’autres protocoles. Des exemples de différents modèles fonctionnels ont été présentés, comme ceux destinés à la recharge des véhicules électriques ou à la planification énergétique domestique. Pour assurer la recharge des véhicules électriques, le système prend en charge une combinaison de bornes de recharge et plusieurs voitures. Il peut réagir de manière dynamique en fonction de la quantité d’énergie entrante, par exemple d’un système photovoltaïque, et hiérarchiser la distribution d’énergie en fonction des préférences de l’utilisateur ou de la voiture qui en a le plus besoin. Pour la planification énergétique, la visualisation peut tenir compte des prix de l’énergie et des prévisions PV pour déterminer la direction du système PV et décider quand faire fonctionner les appareils, et à partir de quelle source.

Rene Rieck, responsable produit pour le marché international chez Alexander Maier, montre comment la visualisation de la passerelle multiprotocole peut être utilisée pour mélanger KNX avec d’autres protocoles afin d’assurer la planification énergétique en utilisant le réseau ou l’onduleur solaire pour faire fonctionner, dans ce cas, un échangeur de chaleur, un système de stockage de batterie KNX, une machine à laver et un chargeur de voiture.

L’E-Haus comprenait également un espace montrant l’avenir de l’aide à la vie autonome, incluant la douche KNX contrôlable de Franke, le sol capacitif SensFloor de Future Shape, sensible aux chutes et pouvant envoyer une alarme, l’assistant vocal ProKNX Aragon, ainsi que divers interrupteurs et capteurs de COV et de mouvement pouvant réagir de diverses façons. Le principe est que l’utilisateur peut contrôler le système ou appeler à l’aide en parlant ou en effectuant une pression sur un bouton, et recevoir des informations via le haut-parleur ou par texte. Les événements typiques des commutateurs et des capteurs peuvent être enregistrés, et si une activité (ou une inactivité) inhabituelle est détectée, des alarmes peuvent être envoyées. La voix peut également être utilisée pour contrôler, par exemple, l’ambiance de la pièce, l’éclairage de la douche et la température de l’eau.

(G) La zone d’aide à la vie autonome de l’E-Haus, présentée par (D) le directeur général de ProKNX, Christian Kiefel.

En plus de la technologie d’aide à la vie autonome, un casque MUNEVO a été présenté, lequel permet le contrôle, par de légers mouvements de la tête, d’un fauteuil roulant et même d’un bâtiment équipé par KNX. De plus, un haut-parleur intelligent ProKNX Aragon monté sur le fauteuil offrait la reconnaissance vocale.

Le fauteuil roulant exposé à l’E-Haus est contrôlé par son occupant à l’aide d’un casque sensible au mouvement.

Extension du système

L’intégration multiprotocole était un autre sujet brûlant au salon Light + Building 2022. En effet, Siemens avait trois messages principaux : 1) se concentrer sur les appareils de salle et les protocoles de communication multiples, partant du principe que s’il est possible d’agrandir la pièce, il est possible d’agrandir les bâtiments ; 2) étendre les systèmes avec des appareils IoT ; et 3) améliorer la qualité de l’air intérieur à l’aide de multicapteurs.

La société a lancé une solution complète de maison intelligente basée sur Zigbee en mai, et elle travaille sur une solution KNX dans le même esprit. Les nouveaux produits présentés au salon comprenaient le thermostat RDG200 KNX avec capteur de CO2 intégré fournissant une indication visuelle de la qualité de l’air, un actionneur de vanne et un actionneur de ventilo-convecteur KNX, ainsi qu’un aperçu des capacités d’un rail DIN comprenant un actionneur à entraînement thermique qui contrôlera les vannes sur les radiateurs et fournira le contrôle du système CVC et celui de la pompe, en plus des fonctions logiques. Siemens a également présenté avec fierté son Touch Control TC5, qui a remporté le prix KNX du meilleur produit 2022.

(G) le thermostat Siemens RDG200 KNX, avec capteur de CO2 intégré, et (D) Robert Zizlsperger, responsable chez Siemens de la gamme de produits GAMMA KNX pour le marché mondial, posant avec le prix KNX reçu pour le Touch Control TC5.

Interfaces utilisateurs

Les nouveautés de Gira incluent le bouton-poussoir Sensor 4 System 55 qui s’intègre dans un cadre standard Gira System 55 et qui dispose de la fonctionnalité KNX Secure. Il est en outre offert en différentes couleurs et est livré avec 2, 4 ou 6 boutons pouvant être orientés horizontalement ou verticalement. Pour le chauffage, le Heating Actuator 6-gang est un actionneur de chauffage à 6 canaux doté de la fonctionnalité KNX Secure et de 12 contrôleurs intégrés. Pour le couplage de systèmes, le nouveau Gira F1 est conçu pour coupler différents réseaux, permettant ainsi la régulation de la communication entre les réseaux KNX privés et publics. Était également présenté le nouveau bouton Gira KNX RF, alimenté par batterie, destiné à s’ajouter à des installations KNX existantes dans les cas où le branchement par câble est impossible. Ce bouton s’intègre dans les insertions Gira System 3000 et est disponible en versions à 1, 2 ou 3 boutons, orientables horizontalement ou verticalement.

Alexander Gärtner, formateur KNX chez Gira, présente le nouveau bouton-poussoir Sensor 4 System 55.

Theben a tenu à souligner que tous ses nouveaux produits sont KNX Data Secure. Ceux-ci comprennent la nouvelle gamme d’interrupteurs Ion disponibles en noir, blanc ou argent. Conçu pour être hautement fonctionnel tout en étant simple à utiliser, Ion, avec l’Ion 8, prend également en charge la fonctionnalité Bluetooth permettant la connectivité avec un appareil mobile. Pour le chauffage, le nouveau EUI KNX peut commuter jusqu’à 16 A pour les radiateurs électriques, tandis que le Cheops drive KNX fournit une commande de vanne de chauffage motorisée avec des indicateurs LED. Pour la détection de présence et de mouvement, le thePixa de Theben est désormais disponible en variante 24 V, afin qu’il puisse être alimenté à partir du bus KNX. Il détecte le contraste plutôt que l’IR et peut détecter jusqu’à 6 secteurs à l’intérieur d’une même zone. Il s’associe à une application personnalisable gratuite pour les appareils mobiles Bluetooth.

Paul Foulkes, directeur commercial KNX chez Theben UK, présente la gamme d’interrupteurs Ion.

Et enfin, je pense que Jung devrait gagner le prix des options de couleur pour ses interrupteurs. La nouveauté de la société est le contrôleur de pièce LS Touch à écran à défilement offert dans le même format de cadre que le Jung LS990. Le contrôleur permet la sélection et la programmation de scènes, la personnalisation de la mise en page et des cadres (y compris dans gamme de couleurs Le Corbusier) et dispose d’un capteur de proximité. Il est également disponible dans un cadre de montage en surface très plat.

(G) Le nouveau contrôleur de pièce LS Touch et (D) la gamme de couleurs Le Corbusier.

Conclusion

Les objectifs des grands acteurs du salon Light + Building 2022 étaient, en un mot, de proposer des produits écologiques, sécuritaires, faciles à utiliser et beaux à la fois. Certains d’entre eux peuvent sembler relativement faciles à concevoir et à fabriquer, mais même avec un seul bouton-poussoir, la réflexion, l’ingénierie de précision, les tests, la certification et le marketing impliqués nécessitent des investissements importants, et à mesure que les solutions se développent et doivent interagir avec d’autres protocoles et systèmes, les défis s’accumulent. Nous attendons des grandes entreprises et organisations qu’elles aient une vision à proposer et qu’elles inspirent l’industrie, et d’après la réaction du public pendant le salon, elles y sont certainement parvenues. En fait, il y avait plus de 120 exposants présentant des produits KNX au salon Light + Building 2022, et tous poursuivaient au moins certains de ces mêmes objectifs. Dans le 4e article de cette série en quatre parties, nous examinerons plus en détail certaines des solutions qu’ils proposent.

Yasmin Hashmi est la rédactrice en chef du magazine KNXtoday.

www.knxtoday.com

Partager sur facebook
Share
Partager sur twitter
Tweet
Partager sur linkedin
Share

SPONSORS

All in one: Meteodata weather station


All in one: Meteodata weather station
Efficient blind controls, smart sun position tracking and convenient glare protection – the KNX Meteodata weather station from Theben incorporates a ...

KNX operation in a new interpretation


KNX operation in a new interpretation
One device for comprehensive individual room control: LS TOUCH combines intuitive operation of a KNX system with visualisation. With LS ...

HDL KNX Granite 4.3''


HDL KNX Granite 4.3''
Granite 4.3'' is a high-end and multi-function control panel for home automation. With 4.3-inch LCD ...